Edouard Borie

Chez Tannat, la devise maison est « venez tôt, venez souvent ». Pour ne pas faire tâche dans ce restaurant intimiste, on a suivi la règle à la lettre en réservant tôt. Et vu l’impression laissée par le dîner, on a déjà pris rendez-vous pour honorer la deuxième partie « venez souvent » ! Sans attendre, découvrez Tannat !

tannat venez tôt venez souvent

Bienvenue chez Tannat situé au 119 avenue Parmentier dans le 11ème arrondissement de Paris. En cuisine, on retrouve Olivier Le Corre (ex Tour d’Argent, Bristol et 52 Faubourg) qui envoie des plats bistronomiques à l’esthétique léchée, limite photogénique. Pour accompagner ces créations, l’équipe du Tannat (qui est aussi le nom d’un cépage du sud-ouest) propose une carte des vins maligne et inventive. Désolé par avance pour la piètre qualité des photos ci-dessous, celles-ci ont été prises au cours d’une session nocturne (arrosée) où l’éphémère plaisir du moment a pris le dessus sur le reste mêmes les clichés photos ! Oubliez donc les images et fiez vous aux mots.

entrée restaurant tannat

Gnocchi, scamorza, coing rôti, jambon de Parme (11€). Sur le papier, on est tout de suite tenté par cette entrée qui sent bon la comfort food hivernale, le plat plaisir qui va remettre à leur place les gnocchi à poêler de la mère Lustucru. Ici, les gnocchi frais sont coupés de manière artisanale, la scamorza apporte le côté fumé, le coing rôti le parfum et le jambon de Parme la gourmandise. C’est une entrée généreuse qui pourrait faire office de plat.

plat restaurant tannat

Veau d’Or. La joyeuse cohue ci-dessus n’est autre qu’un carré de veau blanc, estragon, pommes gratinées, Mont d’Or, champignons (24€). Comme on dit, « sous les pavés la plage » mais ici sous la garniture on retrouve le veau sauce au Mont d’or (ça tombe bien c’est la saison). Les champignons sont fraichement travaillés et les pommes gratinées sont un délice mélange de croustillant et de fondant.

tarte chocolat restaurant tannat

Tarte au chocolat, sarrasin, clémentine, sorbet clémentine / poivre timut (9€). Un départ plein d’espoir sur l’entrée, une bonne accélération sur le plat et enfin un finish royal façon Usain Bolt sur le dessert avec une tarte au chocolat. Comptez 12 ou 15 cm de long pour cette tarte rectangulaire dont la pâte est préparée à base de sarrasin et qui se marie parfaitement bien avec le chocolat ou la clémentine. L’association (géniale) de la clémentine / poivre timut dans le sorbet répond du tac o tac aux éléments de la recette. Pour couronner le tout, l’émietté de meringue apporte le supplément gourmand et sucré au plat. Accompagnez donc ce dessert d’un Coteaux-du-Layon choix maison pour mettre tout le monde d’accord.

Pour réserver chez Tannat rendez-vous ici !


Likez et suivez nous sur :
6000

Vous en pensez quoi ? Dites-le nous ! :)

UA-6439413-1
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial