Edouard Borie

Si vous avez une passion illimitée pour les lutins verts, le rugby et la bière, voici quelques adresses food à ne pas manquer lors d’un week end à Dublin. Que la force de la Guinness soit avec vous !

a breath of fresh air of dublin

Prêt pour un bol d’air irlandais ?

Let’s go green. Rendez-vous Vendredi 19h à Orly. Un coup de Transavia plus tard (moins de 120€ A/R) et nous voilà arrivés à Dublin. Notre conseil : un hôtel pas trop loin du centre pour tout faire à pattes. On a donc jeté notre dévolu sur le Jury’s Inn Parnell, bien situé (5 minutes du centre), pas trop cher (- de 150€ la nuit) et qui fait le job (propre et de bon standing 4*).

the church bar dublin

Comme dirait Hozier « Take me to church »

Irlande, terre de croyances. A peine arrivé, on file étancher notre soif de culture à TheChurch, une vieille église réhabilitée en bar/restaurant chic. Puis on file au restaurant The Woollen Mills Eat House dans une ambiance festive (friday night fever) pour un dîner « semi-gastronomique », entendez par là une cuisine plus évoluée que ce que l’ont trouve dans les traditionnels pubs de Dublin.

The Woollen Mills Eating House Dublin Macaroni cheese

Mac & Cheese à la poitrine de porc et marmelade de bacon

The Woollen Mills Eating House Dublin prawns bread

Gambas sur toast, beurre de curry et salicornes

The Woollen Mills Eating House Dublin Rabbit Pasta

Pasta au ragoût de lapin

Huggy les bons tuyaux : Pour avoir une table au Woollen Mills et plus généralement dans tous les bons restaurants de Dublin, on vous conseille de réserver à l’avance (plusieurs jours, voire même une ou deux semaines à l’avance), ici le service commence tôt (les Irlandais mangent avec les poules) et les restaurants ne désemplissent pas de la soirée.

Ann’s Bakery, le Starbucks local. Après une nuit de repos, on passe chez Ann’s Bakery pour un petit dej’ de champion. On commande un sandwich sur mesure, « White english bread, butter, ham & cheese » (chips en bonus) pour ma part et french croissant pour ma dame. On arrose le tout d’un Américain et on file à la Guinness Storehouse.

Ann's bakery dublin sandwich chips

Breakfast de champion

Vivre l’expérience Guinness. La Guinness StoreHouse, c’est le lieu incontournable pour tout savoir sur la Guinness (autrement appelé « l’or noir irlandais ») et pour mieux comprendre ce lien unique qui lie les dublinois à la Guinness (pas besoin d’un master en sociologie pour comprendre). Cerise sur le gâteau, vous aurez la possibilité d’apprendre à servir une pinte de Guinness comme un pro, avant de monter au « gravity bar » pour siroter votre bière avec une vue imprenable sur Dublin. #barwithaview

Guinness Store house

Tournée de Guinness !

Temple Bar style. La nuit tombée, on file du côté de Temple Bar, l’épicentre de Dublin, là où les chanteurs de rue se prennent pour Noël Gallagher et où les passants reprennent Wonderwall tous en coeur. RIP U2.

Temple bar dublin

Temple Bar à Noël

The Old Storehouse. Après cet aperçu de Temple Bar, on va se mettre au chaud dans le pub institutionnel « The Old Storehouse« . Ici, on discute, on rigole, on boit de la bière et on chante (encore). La vie dublinoise par excellence.

The old store house pub dublin

The Old Storehouse, ambiance assurée.

The Old Storehouse burger. Un petit creux ? On file s’asseoir au 2ème étage et on commande un plat local (pourquoi pas des moules ou du saumon fumé pour une fois ?) mais surtout on évite le burger (plutôt médiocre et trop cuit). Le service est de formes généreuses et l’ambiance est mémorable. A refaire rapidement.

The old store house pub dublin burger

The Old Storehouse Burger à éviter !

 Alors prêt pour un bol d’air irlandais ?


Likez et suivez nous sur :
6000

Vous en pensez quoi ? Dites-le nous ! :)

UA-6439413-1
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial