Edouard Borie

C’est l’histoire de 4 potes fraichement sortis de Ferrandi, qui décident de s’associer pour ouvrir un comptoir bistronomique bâti sur une cuisine de marché et une ambiance folk et cela quelque soit l’heure de la journée ! Vis ma vie d’artiste au comptoir des arts.

Le comptoir des arts restaurant menu

Le tempo est simple à suivre, le comptoir des arts propose une cuisine de marché ascendant bistronomique à base de produits frais et de saison. Du « fait maison » bien évidemment et une carte qui s’éclipse tous les 3 mois pour coller au rythme des saisons.

3 en 1 comme le shampoing. Le Comptoir des Arts, c’est 3 univers en 1, au rez-de-chaussée vous pouvez vous détendre autour d’un cocktail et quelques tapas (terrasse chauffée pour les adeptes du café bronzette), tandis qu’à l’étage vous profiterez des coins cocooning pour travailler votre « dad bobby » avec des petits plats maison, et enfin le fameux Tea Time vous accompagnera où vous voudrez.

Le comptoir des arts restaurant cocktail mojito

Tagadada, tagadada, voici un mojito au basilic pour se mettre en jambe.

Le comptoir des arts restaurant mise en bouche

Préchauffe. La mise en bouche fait toujours son petit effet et encore plus quand elle est inattendue ! Avant d’attaquer les choses sérieuses, on se prend une petite becquée de boulgour.

Le comptoir des arts restaurant oeuf mayonnaise

L’oeuf mayo du comptoir. Le traditionnel oeuf mayo s’exporte du comptoir à la table pour une petite digression culinaire. La mayo est passée par l’étape siphon, ce qui la rend légère et nous donne l’impression d’être moins calorique, mais on ne nous la fait pas, « mayo tu es et mayo tu resteras ». Comme on s’y attendait, l’oeuf est quand à lui bel et bien dur (9 minutes au jacuzzi). Le tout monte en puissance avec un tour de moulin à poivre et quelques slices de radis.

Le comptoir des arts restaurant croquette fromage

« Trop de la boulette ». Ladies & Gentlemen, voici les bouchées de pommes de terre au Comté et leur sauce tartare à l’estragon. Comme les nuggets, les bouchées sont servies par pack de 4 ou 6 et renferment chacune une dose d’amour fondant à base de comté et de pommes de terre. Trempez-les dans la sauce à l’estragon en mode dips et vous ne serez plus qu’à quelques encablures du paradis.

Le comptoir des arts restaurant décoration design

Stairway to heaven. 

Le comptoir des arts restaurant steack

Filet pas au fish. Pour les adeptes de viande rouge, nous avons testé le faux-filet rôti en pavé accompagné de sauce fumée et de purée verte au persil. Ce qui nous intriguait le plus dans ce plat était la sauce fumée et bingo, son petit goût discret accompagne à merveille la viande. Rien que pour ça, on ne regrette pas !

Le comptoir des arts restaurant burger

Burger des arts. Le burger maison est digne d’une palette de peintre italien. Le pain est brioché et sort tout droit de chez Rachel, le blanc de poulet rôti est assaisonné au pesto et parmesan, tandis que la tomate coeur de boeuf et la roquette amènent de la fraicheur à l’ensemble. Le duo de frites est une petite fierté maison et on comprend mieux pourquoi au premier croc.

Round 2 is coming. Désolé mais l’aventure s’arrête là après ce dernier plat qui a mis notre appétit sur la touche (ouais, je sais petite forme ce jour là). En revanche, on y retournera sans faute pour tester les fromages de chez Androuet Mouffetard et particulièrement le Morbier « Vieux Sire affiné 100 jours ». Côté dessert, on s’enjaillera volontiers autour d’une Pana cotta Mojito.

Rendez-vous 100 rue Monge Paris 5ème ou réservez par tél au 01 85 08 62 73.


Likez et suivez nous sur :
6000

Vous en pensez quoi ? Dites-le nous ! :)

UA-6439413-1
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial